Concrètement, que propose Champs libres ? (2)


Le projet Champs libres a imaginé différents modes d'intervention pour favoriser la biodiversité en ville. Des fiches projets ont été réalisées pour donner à voir des exemples concrets de ce que nous souhaiterions mettre en œuvre.


Deuxième volet : les espaces collectifs privés.



Que ce soient des résidences HLM, des copropriétés ou des parcelles d'entreprises, de très nombreux espaces de pleine terre sont négligés. Alors même qu'ils pourraient offrir de nombreux services, les fameux "services rendus par la nature", ces espaces génèrent des coûts d'entretien (tonte, taille, traitements, exportation des déchets verts) sans bénéfice ni pour la biodiversité, ni pour les usagers.


Champs libres souhaite redonner de la valeur à ces espaces, même de petite taille, en intervenant auprès des bailleurs sociaux, des copropriétaires ou des entreprises. Le projet vise à associer les personnes présentes sur le site (habitants ou salariés) pour définir un nouveau projet alliant protection ou enrichissement de la biodiversité et valeur d'usage.

Source : http://www.observatoire-environnement.org/Comment-evaluer-les-couts-des.html


Nous souhaitons donc proposer des interventions réunissant écologues, jardiniers-paysagistes et animateurs pour imaginer des espaces communs plus résilients, plus accueillants, plus esthétiques et plus fonctionnels. Ce peut être la création d'un bosquet doté d'une table de pique-nique permettant à des salariés de s'aérer et de profiter d'une pause à l'ombre ; ou bien la création d'une haie diversifiée dans une copropriété où framboisiers, vignes et noisetiers se mêleront aux essences appréciées par les insectes pollinisateurs pour offrir aux enfants une véritable chasse aux trésors. Et il suffit parfois de simplement cesser de tondre une pelouse à ras pour voir se développer coquelicots, mauves, compagnons blancs, pieds d'alouettes...









Au delà des bénéfices en termes de biodiversité et du gain en termes de bien-être pour les usagers, ces projets doivent aussi faire la démonstration que ces espaces renouvelés ne coûtent pas plus chers en termes d'entretien, voire peuvent permettre de substantielles économies.


Les Jardins de Noé et Véolia ont développé un outil un accès libre pour évaluer l'impact économique des différentes pratiques de plantation et d'entretien des espaces verts. Pourquoi ne pas faire le test ?

https://eco-logical.fr/home



D'autres projets seront présentés dans les post suivants.

76 vues

© 2019 par Nathalie Gaudant. Créé avec Wix.com